La réalité au centre de l'attention

La Réalité Augmentée (RA) est un champ d'application de l'informatique. Dans les applications en RA l'application est liée à son contexte d'exécution: son environnement. C'est en opposition directe avec la Réalité Virtuelle où l'environnement disparaît complètement pour immerger les utilisateurs.

Réalité Augmentée (Spatiale)

  • Entreprises: RealityTech, Lampix, Lightform, HP, Sony.
  • Applications centrées sur les objets physiques .
  • Interaction directe via le toucher ou des éléments physiques en lien avec l'application.
  • Collaboration naturelle , tout le monde voit la même chose, le système est le plus transparent possible.
  • Affichage 2D lié à un support physique qui reçoit la projection. Affichage 3D type holographique possible pour une seule personne.

Réalité Mixte (casque RA)

  • Entreprises: Microsoft, Meta, Magic Leap.
  • Applications utilisant l'espace (table, murs) comme support d'affichage.
  • Interaction indirecte avec des gestes avec les éléments numériques, ou directe sur les objets car le casque transparent. La précision des interfaces est un challenge.
  • La collaboration est asymétrique ou un casque par personne est nécessaire.
  • Affichage 3D flottant possible , contraint par les objets autour de l'utilisateur pour éviter de superposer des éléments physiques et virtuels.

Réalité Virtuelle (casque)

  • Entreprises: Oculus (Facebook), HTC.
  • Les applications sont peu ou pas liées au monde physique.
  • Interaction indirecte avec des manettes et parfois des gestes. Les interactions sont plus précises, car plus facilement captées.
  • La collaboration est difficile car chaque personne est immergée dans un monde virtuel. L'intégration du monde physique est possible, on appelle ça la «virtualité augmentée».
  • Les possiblités d'affichage sont infinies , limitées uniquement par les caractéristiques optiques et de rendu du casque.

Nous mettons de côté la réalité augmentée sur tablette ou téléphone qui a du mal a émerger. Nous expliquons cela par la difficulté d'interaction et le champ de vision limité. De plus la RA, comme la RV nécessitent de la puissance de calcul importante qui arrive tout juste sur smartphone et tablette. Les quelques applications comme Pokémon Go ont montré l'attrait des jeux géolocalisés mais se sont avérés assez limités dans leurs interactions avec le monde physique.

Si l'origine des noms vous intéresse, vous pouvez commencer par la page Wikipédia qui parle continuum de Milgram et Kishino.


Pourquoi choisir la Réalité Augmentée Spatiale ?

A RealityTech nous voulons rendre la technologie invisible et transparente: magique. Depuis toujours les applications sont limitées dans des écrans et nous voulons permettre d'utiliser la puissance formidable des ordinateurs actuels pour nous rendre la vie plus facile. L'opposition technologie - monde réel va diminuer au fil des années, il ne faut pas que cela soit au détriment du monde physique et des activités manuelles ou collectives.

Pourquoi il n'y en a pas déjà partout alors ?

Une seule raison: c'est très difficile. Nous rendons ces applications plus facile à créer avec nos appareils qui résolvent une grosse partie des difficultés. La première est de repérer ce qu'il se passe dans le monde physique: quels objets sont présents, et lequels sont interactifs. Puis il faut répérer les mouvements et intentions des utilisateurs. Pour finir il faut savoir où et comment projeter les applications.

Inspiration: L'informatique pour le monde physique.

La première application développé par le créateur de RealityTech était une application pour le dessin physique. Le constat était le suivant: toutes les applications de dessin étaient destinés soit au dessin matriciel (grille de pixels) ou vectoriel (courbes et lignes) et le résultat était similaire: un fichier numérique. Ainsi, tous les outils numériques étaient au service du numérique, et non pas du monde physique. Le dessins au crayon sur du papier ne bénéficiait pas du tout de toutes les avancés numériques des 40 dernières années. L'objet de ces applications (développées en thèse) était de créer des outils numériques pour aider au dessin physique. Il reste aujourd'hui la thèse et quelques vidéos: première vidéo , traits de construction.

Présentation de RealityTech lors des résidences de l'innovation à Cap Sciences (2017).


Source des images: Hololens, Casque OSVR.